Saisissez un terme à rechercher et appuyez sur Entrée

L’agilité émotionnelle avec Susan David

4 octobre 2017 / Bonnes pratiques pour le bien-être des employés

En avril, Virgin Pulse a accueilli le Dr Susan David au sein du Virgin Pulse Science Advisory Board. Susan est une psychologue, auteure et conférencière réputée et fait partie du corps professoral de la Harvard Medical School. Il s’agit également d’une sommité dans le domaine de l’engagement des employés.

Son livre, Emotional Agility: Get Unstuck, Embrace Change, and Thrive in Work and Life, est un n° 1 des ventes d’après le Wall Street Journal et a été nommé « Management Idea of the Year » par la Harvard Business Review.

À juste titre : l’agilité émotionnelle est un concept intriguant et capte l’imagination des chefs d’entreprise comme des employés. Voici trois questions que vous devez poser si vous voulez être bien au fait de ce concept révolutionnaire :

Qu’est-ce que l’agilité émotionnelle ?

Décrivant le concept, Susan explique : « La manière dont nous naviguons dans notre monde intérieur – nos pensées, émotions et expériences du quotidien – est l’élément déterminant le plus important de notre réussite dans la vie.

« L’agilité émotionnelle est le processus qui nous permet de faire face aux aléas de la vie en faisant preuve d’acceptation de soi, de lucidité et d’ouverture d’esprit. »

L’agilité émotionnelle est-elle différente de la niaque ?

Le concept de niaque d’Angela Duckworth – l’idée selon laquelle la persévérance est le facteur de réussite le plus important – a fait des adeptes en 2016.

Il possède des points communs avec l’agilité émotionnelle, mais sans rien enlever de son mérite, ces deux concepts sont fondamentalement différents.

« Travailler dur est important », confirme Susan. « Mais au cours des années que j’ai passées en tant que coach exécutive et psychologue à la Harvard Medical School et chercheuse sur les émotions et l’épanouissement, j’ai appris que les choses étaient bien plus compliquées que cela.

« Répondre à des questions comme Si je suis ce plan, quelles opportunités potentiellement intéressantes ou importantes pour moi vais-je manquer ? Est-ce acceptable de passer à côté de ces opportunités ?” requiert de l’agilité émotionnelle. Cela signifie que nous pouvons réévaluer nos objectifs et nos attentes à la lumière de nouvelles informations. »

Comment devenir émotionnellement agile ?

D’après Susan, le point de départ consiste à exploiter ses émotions. « Il nous arrive parfois de ne pas pouvoir sortir de nos pensées et sentiments, précise-t-elle. « Il existe certains signes révélateurs. L’un d’eux est que votre pensée devient rigide et répétitive.

« Le simple fait d’« étiqueter » vos pensées et sentiments est une stratégie qui pourrait vous aider à considérer votre situation de manière plus objective. Cela vous permet de les voir pour ce qu’ils sont : des sources de données éphémères qui peuvent s’avérer utiles ou non. »

En savoir plus sur l’agilité émotionnelle.

Développez des habitudes saines au travail, téléchargez la fiche de conseils, 5 façons d’aider vos employés à prendre des habitudes qui comptent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *